Collaborations avec des universités

Quintus Technologies collabore avec des universités et se centre sur la recherche, le partage d’expérience et la formation, ce qui l’aide à rester à l’avant-garde du secteur.

Collaborations de Quintus Technologies avec des universités pour la technologie haute pression

Quintus Technologies s’engage résolument à collaborer avec des universités pour faire progresser la technologie à haute pression et ses applications dans l’industrie manufacturière. Par le biais de ces collaborations, Quintus Technologies travaille avec des institutions académiques de premier plan pour développer des projets de recherche de pointe, partager des connaissances et des expériences et former la nouvelle génération d’ingénieurs et de chercheurs en technologie haute pression.

Accéder à de nouvelles recherches

Les collaborations avec des universités permettent à Quintus Technologies d'accéder à des recherches de premier plan, à des talents de qualité supérieure et à un financement supplémentaire pour la recherche et le développement, afin de susciter l'innovation dans la technologie haute pression.

Opportunités d'innovation

Les collaborations avec des universités aident Quintus Technologies à développer des solutions innovantes en tirant parti de l'expertise des deux parties, pour maintenir sa position de leader en technologie haute pression dans le secteur de la fabrication.

Un accès à des personnes talentueuses

Les collaborations avec des universités aident Quintus Technologies à attirer des talents de qualité supérieure et à susciter l'innovation dans la technologie haute pression par un accès à des points de vue neufs et à des idées novatrices.

Accroissement du financement/des ressources

Les collaborations avec des universités offrent à Quintus Technologies un financement et des ressources supplémentaires, afin de susciter l'innovation et la croissance dans la technologie haute pression.

Univer

Collaborations avec des universités

Université de Penn State, États-Unis

Penn State est une université reconnue et un pôle important pour les activités de recherche et de développement dans l'ensemble des technologies de fabrication additive.  L'un de ses domaines d'expertise est la caractérisation des relations processus-structure-propriété et l'utilisation de techniques de post-traitement, comme la compaction isostatique à chaud, pour toute une série de systèmes de matériaux structurels importants. Quintus a été un partenaire inestimable dans ce travail, qui nous a permis de mieux comprendre le rôle du post-traitement dans le développement des propriétés admissibles et des voies de post-traitement pour des systèmes d'alliage importants destinés à des applications critiques.

Centre W.M. Keck pour l'innovation 3D, Université du Texas à El Paso, États-Unis

Le centre Keck, hébergé sur le campus de l'UTEP, est un centre majeur pour la recherche en fabrication additive et il collabore étroitement avec des leaders du secteur pour développer et démystifier le processus de fabrication additive. Ils s'intéressent particulièrement aux techniques avancées de traitement thermique post-traitement et aux effets qui en résultent sur la microstructure et diverses propriétés mécaniques telles que la résistance à la traction et à la fatigue.

Université de l'Arizona, États-Unis

Le département MSE d'ingénierie et de sciences des matériaux de l'université de l'Arizona est un programme de haut niveau qui mène des développements dans les domaines de la fabrication additive, des matériaux optiques, des matériaux pour la conversion de l'énergie et le contrôle de la chaleur, ainsi que du traitement et de la fabrication, avec un accent particulier sur les applications aérospatiales et hypersoniques. Leurs connaissances et applications de la CIC/HIP et du HPHT ont mené à plusieurs collaborations avec Quintus Technologies, y compris pour le HPHT du SLM L-PBF F357.

Laboratoire national d'Oak Ridge, Tennessee

Le laboratoire national d'Oak Ridge est l'un des principaux instituts de recherche au monde qui réalise des percées révolutionnaires dans les domaines de l'énergie et de la sécurité nationale. La forte collaboration de Quintus Technologies avec les installations de démonstration de fabrication (MDF) et les installations de fabrication de batteries (BMF) a mené à de nombreuses avancées dans l'utilisation d'un équipement de CIC/HIP moderne pour la fabrication additive ainsi que dans l'intégration de la compaction isostatique dans la production de batteries à l'état solide.

Documents de recherche

Voir tout

Discussions techniques

Tech Talks

Advanced Ceramics Si3N4 with Sinoma

The Research Institute of Sweden - Tech Talk
Tech Talks

The Research Institute of Sweden

Ni-Base Superalloys Ruhr University of Bochum - Tech Talk
Tech Talks

Ni-Base Superalloys Ruhr University of Bochum

Application Center Västerås - Tech Talks
Tech Talks

Application Center Västerås

HIP with AM Metals Stellenbosch University / University of Texas El Paso - Tech Talk
Tech Talks

HIP with AM Metals Stellenbosch University / University of Texas El Paso

Additive Manufacturing Penn State University - Tech Talks
Tech Talks

Additive Manufacturing Penn State University

Titanium Alloys iLAS/Hamburg Technical University & Fraunhofer IAPT - Tech Talks
Tech Talks

Titanium Alloys iLAS/Hamburg Technical University & Fraunhofer IAPT

Rene 65 The Ohio State University - Tech Talks
Tech Talks

Rene 65 The Ohio State University

Addictive Manufacturing and Metallic Structures - Elementum - Tech Talks
Tech Talks

Addictive Manufacturing and Metallic Structures – Elementum

F357 University of Arizona & SLM Solutions - Tech Talks
Tech Talks

F357 University of Arizona & SLM Solutions

Transparant Ceramics Polycrystal design GMBH - Tech Talks
Tech Talks

Transparant Ceramics Polycrystal design GMBH

Application Centers – A Great Way to Provide Fantastic User Values
Tech Talks

Application Centers – A Great Way to Provide Fantastic User Values

Application Centers – An Essential Part of our Business Model
Tech Talks

Application Centers – An Essential Part of our Business Model

Tech Talks

Advanced Ceramics Si3N4 with Sinoma

The Research Institute of Sweden - Tech Talk
Tech Talks

The Research Institute of Sweden

Ni-Base Superalloys Ruhr University of Bochum - Tech Talk
Tech Talks

Ni-Base Superalloys Ruhr University of Bochum

Application Center Västerås - Tech Talks
Tech Talks

Application Center Västerås

HIP with AM Metals Stellenbosch University / University of Texas El Paso - Tech Talk
Tech Talks

HIP with AM Metals Stellenbosch University / University of Texas El Paso

Additive Manufacturing Penn State University - Tech Talks
Tech Talks

Additive Manufacturing Penn State University

Titanium Alloys iLAS/Hamburg Technical University & Fraunhofer IAPT - Tech Talks
Tech Talks

Titanium Alloys iLAS/Hamburg Technical University & Fraunhofer IAPT

Rene 65 The Ohio State University - Tech Talks
Tech Talks

Rene 65 The Ohio State University

Addictive Manufacturing and Metallic Structures - Elementum - Tech Talks
Tech Talks

Addictive Manufacturing and Metallic Structures – Elementum

F357 University of Arizona & SLM Solutions - Tech Talks
Tech Talks

F357 University of Arizona & SLM Solutions

Transparant Ceramics Polycrystal design GMBH - Tech Talks
Tech Talks

Transparant Ceramics Polycrystal design GMBH

Application Centers – A Great Way to Provide Fantastic User Values
Tech Talks

Application Centers – A Great Way to Provide Fantastic User Values

Application Centers – An Essential Part of our Business Model
Tech Talks

Application Centers – An Essential Part of our Business Model

La caractéristique du lot est un important sujet de discussion. Notre simulation montre que l’automatisation du chargement, du déchargement et de la compaction ne seront pas un défi dans la mise en œuvre de la compaction isostatique dans le processus global. De plus, la vitesse de l’empilage/enroulage limite la vitesse du processus avant la compaction.

L’investissement en amont semble élevé, mais est plutôt faible si on le compare à d’autres machines utilisées aujourd’hui pour fabriquer des batteries. Les calculs avec un modèle de coûts réaliste que nous avons établi placent la compaction isostatique dans la zone inférieure du coût par kWh. Le modèle de calcul détermine différents paramètres, ceux qui ont un grand impact sont les dimensions des poches et la taille de l’enceinte, qui peuvent être adaptées aux préférences des clients.

Entre les deux technologies d’enceintes, monoblocs et enroulées dans un fil, les systèmes enroulés dans un fil peuvent être agrandis jusqu’à un volume de cylindre de 2 000 l.

Cela dépend de la conception des cellules ; pour un concept d’anode lithium-métal in situ (ou sans anode), Quintus propose une étape de compaction des cellules « poche » entières. Cela placerait la presse isostatique après l’empilage et la mise en poche.

La série de presses isostatiques à chaud pour batteries est capable de fournir des pressions allant jusqu’à 600 MPa, tout en atteignant des températures de 150 degrés Celsius (le fluide de pression peut être de l’eau ou de l’huile).

Nous sommes ouverts à différentes approches, mais nous nous centrons plus sur le format des cellules « poche ». Les concepts comportant une anode de lithium-métal ou une anode de lithium-métal in situ sont très intéressants pour nous au niveau des essais de production. Nous sommes en train de tester chaque jour des systèmes d’électrolyte à l’état solide comportant des sulfures, des oxydes et des composites dans nos centres d’exploitation en Suède et aux États-Unis.

This site is registered on wpml.org as a development site.